JE SUIS L’ABYSSE

DONATO CARRISI

Nombre de pages : 346Date de parution : 20 octobre 2021Catégorie : Thriller

Note : 3 sur 5.

RÉSUMÉ

L’homme qui nettoie rôde autour de nous.
Parmi nos déchets, il cherche des indices sur nos vies.
En particulier sur celles des femmes seules.
Une femme lui a fait beaucoup de mal enfant : sa mère.

La chasseuse de mouches, elle,
tente de sauver les femmes en péril.
Et elles sont nombreuses…
Surtout quand l’homme qui nettoie
rôde autour d’elles.


Avis général

Alors pour une fois, je me retrouve dans une situation particulière, je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture. Il y a des points positifs comme le style d’écriture, j’ai bien aimé cette distance imposée avec certains personnages, ce qui les rend énigmatiques, mais pour l’histoire en elle-même, c’est différent. Je n’ai pas bien compris certaines choses. On part sur une certaine lancée et tout d’un coup, virage à 90°, on repart sur autre chose. Mon cerveau s’est complètement embrouillé. Trop de questions se sont posées sans que je ne trouve facilement les réponses ce qui m’a, je pense empêcher d’être à fond dans l’histoire. Je pense faire une seconde lecture de ce livre un peu plus tard pour voir les choses différemment.


Les perSOnnages

Chose assez étonnante, j’ai l’impression de m’être attachée au personnage principal alors que ce n’est pas un « gentil ». Mais connaître son histoire a sans doute contribuer à ça. Je me suis surprise à avoir peur pour lui à certains moments, j’aurai presque eu envie de le protéger.

Il y a aussi d’autres personnages dans ce roman, certains plus attachants comme la chasseuse de mouche ou la fille à la mèche violette que j’ai beaucoup aimé. Puis d’autres des bons et des mauvais comme dans tout roman qui se respecte.


La forme

J’ai beaucoup aimé le style d’écriture, le vocabulaire simple qui rend la lecture fluide. Mais aussi le fait que l’auteur nous oblige à garder une certaine distance avec les personnages les rends encore plus intéressants. J’ai parfois été décontenancée par l’arrivée de nouveaux personnages, mais très vite, on s’habitue à passer de l’un à l’autre sans trop se poser de question. Sur la forme, j’ai trouvé ce livre plutôt réussi.


LE FOND

Alors c’est là que ça se complique. Au départ, j’ai trouvé l’histoire de l’homme qui nettoie plutôt intéressante, j’ai assez vite compris le profil et je me suis dit que la traque allait s’avérer très intéressante. Et là, changement de décor, tout s’arrête pour passer à autre chose, totalement différent du début et je n’ai pas bien compris pourquoi. Je me suis alors demandé quel était le but de l’auteur, de l’intrigue et je ne suis pas sûre d’avoir bien tout compris à la fin de la lecture. Et c’est d’ailleurs ça qui me chiffonne et m’empêche d’avoir un avis tranché sur ce roman. Le début était prometteur, mais je me suis assez vite « ennuyée », malgré quelques moments un peu plus empreints de suspense. Je vous laisse donc découvrir ce livre et vous faire votre propre avis.

Publicité

Une réflexion sur “JE SUIS L’ABYSSE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s