SIGNATURES

TOM CLEARLAKE

Nombre de pages : 412Date de parution : 19 janvier 2022Catégorie : Thriller

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

Margot Bellanger, psychocriminologue, se voit confier le dossier du meurtre sordide d’une femme, en région parisienne. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée morte dans la forêt de Sénart. Comme la première, son corps a été l’objet d’une mise en scène macabre.

Pour Margot et son équipe, le lien entre ces deux dossiers est évident. Il s’agit bien d’un même tueur. Et ce dernier semblerait s’attacher à faire de chacun de ses assassinats une œuvre d’art.

Les choses se compliquent quand le tueur entre en contact avec un journaliste pour l’envoyer sur le lieu de sa troisième composition.


Avis général

Malgré le fait que j’ai apprécié cette histoire, la lecture fut laborieuse, car le roman est long. L’enquête se révèle assez compliquée, il y a des virages à 180° degrés, j’ai parfois été perdue par la tournure des événements. Mais une fois la lecture terminée, en remet tout dans l’ordre et c’est à ce moment-là qu’on peut évaluer la qualité de ce roman. J’ai parfois eu l’impression que tout était un peu fouillis, mais en fait ça participe à la construction de l’intrigue et à la rendre plus complexe et intéressante. On retrouve dans ce nouveau livre la plume sombre de l’auteur, une histoire truffée de rebondissements qui maintiennent le suspense à chaque instant et agrémentent une ambiance pesante jusqu’au dénouement final.


Les perSOnnages

Je retiendrai de ce roman trois personnages en particulier. Tout d’abord le tueur dit « l’artiste » que l’on va suivre régulièrement dans une partie du livre. Forcément c’est un personnage détestable mais le fait qu’il soit si présent apporte un vrai plus. Il y a ensuite l’auteur qui va être un personnage important et décisif pour l’intrigue. J’ai eu du mal à me faire un avis sur lui pendant longtemps, mais mon dernier avis sera positif. Et pour finir, il y a Margot qui reste tout de même au cœur de l’histoire, même si elle est parfois moins présente. Malgré que je ne me suis pas forcément attachée à elle, je me suis surprise à avoir peur pour elle et espérer qu’elle s’en sorte.


La forme

J’ai retrouvé ici le style complexe de l’auteur, rien ne doit être simple, au contraire. Mais son écriture est agréable, simple et permet une lecture fluide, heureusement vu la longueur du roman. Le suspense est présent du début à la fin, relancé à chaque nouveau rebondissement. L’ambiance est pesante, mais avec tout de même quelques moments plus calmes. On va suivre l’enquête à travers différents personnages, Margot, l’auteur, le tueur et c’est ce qui la rend encore plus intéressante. J’aime les constructions décalées, je trouve que ça donne encore plus de charme au roman, et j’ai été servie avec celui-ci.


LE FOND

Un tueur met en scène ces victimes, des enquêteurs se lancent à sa poursuite, mais rien ne se passe jamais comme prévu. Un auteur, une psychocriminologue vont être à la merci du tueur. Il y a ici tous les éléments pour faire une histoire de qualité et un thriller passionnant.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s