MEURTRE À DANCÉ

NATHALIE MICHAU

Nombre de pages : 203Date de parution : 13 juin 2022Catégorie : Suspense

Note : 4 sur 5.

RÉSUMÉ

Vous pensez que le Perche est une région tranquille ?
C’est en tout cas ce que croyait la romancière à succès Edith Delafond lorsqu’elle y chercha refuge, loin de la vie parisienne.
La mort de Gaston de La Flandrière, puis la mystérieuse disparition jamais élucidée de son fils Jacques intriguent la romancière qui mène l’enquête…
Aidée d’Emma Latour, sa jeune documentaliste, Edith comprend vite que ses recherches dérangent alors que les faits datent de plus de vingt ans. Les langues se délient : entre adultère, enfant illégitime, pièces d’or et secrets de famille, la vérité va apparaître au grand jour, mettant en péril la vie des enquêtrices.
Les menaces auront-elles raison de leur volonté ?


Avis général

C’est le second livre que je lis de cette auteure en service presse, et c’était une lecture plutôt agréable. Oubliez les bains de sang et les crimes atroces, on est là sur du plus soft, mais ce n’est pas pour autant déplaisant, au contraire. L’intrigue est intéressante, on vit une histoire à travers une romancière et il y a quand même assez de suspense pour que je sois emportée dans l’histoire. J’ai d’ailleurs lu ce livre assez rapidement tant l’écriture était agréable, sans fioriture. Ce n’est pas un roman qui m’aura apporté beaucoup d’émotions, mais je l’ai quand même très apprécié. Des meurtres non élucidés, une enquête pleine de rebondissements, des personnages attachants, tous les éléments d’un bon roman sont présent.


Les perSOnnages

Il y a dans ce livre beaucoup de personnages qui sont tous importants pour l’intrigue. Certains sont plus attachants que d’autres et on reçu mon empathie, et d’autres que j’ai bien sûr détesté, pour un bon roman, il faut la part de bon et la part de mauvais. Ce que je remarque sans que cela n’ait des conséquences pour la lecture, c’est que les femmes sont plutôt du bon côté pendant que les hommes sont du mauvais. Je ne sais pas si cela a été voulu, mais ça ne m’a pour autant pas dérangé, et c’est même plutôt logique pour l’histoire.


La forme

J’ai beaucoup apprécié l’écriture de ce roman qui est simple et agréable, je ne me suis posé aucune question sur le vocabulaire, tout était fluide. J’ai beaucoup aimé l’idée concernant la narration, avec une enquête racontée par la principale intéressée, mais avec des retours dans le passé. Et chose étonnante, malgré ces changements d’époque et les nombreux personnages, je ne me suis pas perdue. Tout est donc bien construit en paragraphe pour nous permettre justement de nous situer dans le temps. L’auteure nous sème des indices au fur et à mesure que l’enquête avance, mais je dois avouer que j’ai été surprise à de nombreuses reprises et c’est quelque chose que j’apprécie, ne pas anticiper.


LE FOND

J’aime beaucoup les romans dans lesquels l’intrigue n’est pas menée que par les forces de l’ordre, voir pas du tout. Ici, c’est le cas et c’est ça qui est intéressant, en plus du contexte de l’intrigue. Une écrivaine qui débarque dans un petit village et qui décide, pour un futur roman, de déterrer de vieux secrets, mais ça ne va pas plaire à tout le monde. Entre meurtres et secrets de famille, son enquête ne va pas s’avérer de tout repos.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s