PRENDRE UN ENFANT PAR LA MAIN

FRANCOIS-XAVIER DILLARD

Nombre de pages : 400Date de parution : 2 septembre 2021Catégorie : Thriller

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

Lorsque vous lâchez la main de votre enfant, êtes-vous certain de pouvoir la serrer de nouveau un jour ?

Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d’un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.

Jusqu’à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.

Mais lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l’indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.

Prends ma main, mon cœur. Ne la lâche pas, quoi qu’il arrive. Serre-la fort !


Avis général

J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur sur un salon, auteur que je n’avais jamais lu, et il m’a conseillé de commencer par celui-ci. Et bien, je n’ai pas été déçue. J’y ai retrouvé tout ce que j’aime dans un roman, du suspense avec de nombreux rebondissements, des personnages attachants, et plein d’émotions. Je suis vraiment sensible lorsque ça touche les enfants, et j’ai donc ressenti énormément d’empathie pour Gabrielle, même si j’ai parfois eu envie de la secouer aussi. J’ai aussi beaucoup aimé l’écriture, simple, efficace, sans fioritures. Les apartés avec les pensées des personnages sont une vraie bonne idée et un gros plus pour l’histoire, ça nous permet de comprendre plein de choses. J’ai imaginé de nombreux scénarios, mais alors le final, wouahou quelle surprise, c’était totalement inattendu ! L’auteur est machiavélique grrr ! J’ai vraiment adoré lire ce livre et les autres de l’auteur ne vont pas rester bien longtemps dans ma pal !


Les perSOnnages

Au centre de l’histoire, il y a Gabrielle, une jeune fille qui a tout pour être heureuse mais qui pourtant va tomber dans des dérives dont il lui sera difficile de se défaire. Autant elle a pu me faire de la peine, autant j’ai aussi eu envie de la secouer tant son comportement m’a révolté. Un sentiment assez étrange d’ailleurs, aimer et détester à la fois.

Et puis il faut aussi parler de Sarah qui sera aussi un personnage important à l’intrigue. J’ai ressenti un peu la même chose pour elle que pour Gabrielle, même si elle m’a quand même plus souvent émue. La douleur d’une mère qui perd son enfant ne peut être comprise que par celles qui l’ont vécu aussi, alors il est difficile de juger son comportement si l’on n’a pas vécu les mêmes drames. Même si elles dépassent les bornes certaines fois, je n’ai pas réussi à lui en vouloir.

Il y a aussi d’autres personnages importants, comme Marc le mari de Sarah ou encore les mères de Gabrielle. Ce sont les principaux que j’ai retenu et qui m’ont aussi marqué à leur façon.


La forme

J’ai découvert la plume de François-Xavier avec ce roman et je n’ai pas été déçue. Au-delà de m’avoir procuré des émotions, j’ai retrouvé une complexité et un suspense que j’adore dans les romans, ceux qui m’animent, me transportent. Ce roman en fait partie. C’est un véritable yo-yo à émotions. L’auteur sème des indices, nous emmènent sur des voies pour nous faire ensuite faire des virages à 180°, rien n’est simple, rien n’est acquis. En clair, des rebondissements à n’en plus finir, jusqu’à la dernier page, ah non, je ne m’attendais pas à ça. La lecture s’est avérée fluide et agréable, une écriture simple, précise et efficace. J’ai hâte de pouvoir commencer d’autres romans de l’auteur.


LE FOND

Il y a beaucoup de sujets abordés dans ce livre, le premier et le plus important étant le deuil parental. Un sujet difficile, mais que l’auteur a su parfaitement maîtrisé, sans en faire trop ni pas assez, il est au centre de l’intrigue et on se rend compte à quel point ça change la vie, ça change les personnes, et que l’on peut malheureusement être amené à faire des choses que l’on aurait jamais fait auparavant. On parle aussi à travers Gabrielle des dérives que connaissent les jeunes lycéens, et souvent pas ceux que l’on aurait imaginé. Drogues, alcool, sexe, les jeunes sont débridés et n’ont plus peur de rien. Seul des parents attentif et concernés pourront éviter à leurs enfants de suivre le mauvais chemin. Bref, vous l’aurez compris, ce livre nous offre un gros plein de choses difficiles, mais c’est tellement intéressant de se plonger au cœur de tout ça, c’est situation tellement réelle qu’elles pourraient arriver à tout un chacun.

Publicité

Une réflexion sur “PRENDRE UN ENFANT PAR LA MAIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s