IMBROGLIO

NIL BORNY

Nombre de pages : 246Date de parution : 14/10/2019Catégorie : Friller

Note : 5 sur 5.

RÉSUMÉ

Léo se réveille en pleine nuit avec un terrible mal de tête.
Que fait-il dans un lit qui n’est pas le sien et qui est cette charmante inconnue endormie à ses côtés ?
Le jeune homme s’interroge quand un couple armé débarque dans l’appartement avec perte et fracas. Effrayé, Léo prend la fuite en tenue d’Adam.
Il n’a pas encore conscience qu’une véritable chasse à l’homme vient de commencer.
Qui sont ces deux tueurs et que lui veulent-ils ?
Dans quel guêpier s’est-il encore fourré ?
C’est avec l’aide de la jolie Elsa, embarquée malgré elle, que tous deux vont tenter de démêler le fin mot de cette histoire.
Parviendront-ils à échapper à leurs redoutables poursuivants qui n’hésitent pas à semer la mort sur leur route ?


Avis général

Une fois de plus, j’ai eu plaisir à découvrir ce livre de Nil dont je suis fan du style. On retrouve dans ce roman la plume bien particulière de l’auteur. Un sujet de fond sérieux, mais avec des scènes à mourir de rire, et des personnages caricaturés à l’extrême. Effectivement, cela ne peut pas plaire à tout le monde, mais moi, j’adore !! Une lecture des plus agréable, que je garde sous la main pour des périodes où j’ai besoin de souffler un peu, et ça fonctionne à merveille. Et malgré tous les côtés drôles de ce livre, on retrouve tout de même une bonne dose de suspense, et quelques moments émotions. Un combo parfait. Partez donc à l’aventure avec Léo et Elsa afin de découvrir s’ils se sortiront vivants de cette course infernale.


Les perSOnnages

Il y a pour moi 4 personnages principaux dans ce roman, ceux qui constituent toute l’intrigue. D’un côté les bons : Léo et Elsa que j’ai adorée, et de l’autre les deux « méchants », que j’ai détesté, mais qui m’ont bien fait rire tout de même. Les personnages sont caricaturés à l’extrême, alors oui certains n’aimeront pas, diront que l’auteur « en fait trop », mais c’est justement ça qui est fait tout le charme, car même les mauvais nous font rire, et ça ce n’est pas vraiment la normale.

Léo est le « Pierre-richard » tandis qu’Elsa est la débrouillarde des deux. Ça non plus ce n’est pas classique, c’est souvent l’homme le héros, et étant une femme, c’est un petit détail qui me plaît bien.


La forme

J’ai retrouvé tout de suite les caractéristiques de la plume de l’auteur que j’apprécie. Un fond sérieux avec des scènes drôles et des personnages haut en couleur, et une fois de plus, ça fonctionne parfaitement bien. Je suis consciente que c’est spécial et que tout le monde n’aime pas, mais si on apprécie l’auteur, c’est pour son style bien particulier, que l’on retrouve ici. Comme pour les précédents, la lecture était fluide, et le suspense que Nil réussit à imposer m’a poussée à tourner les pages à une vitesse folle. J’étais tellement déçue d’arriver à la fin, surtout quand j’ai découvert le dénouement final. Non non non, Nil, il me faut une autre fin, c’est une torture ce que tu as fait !


LE FOND

L’auteur nous propose dans ce roman une histoire bien particulière comme à chaque fois. Léo, accompagné d’Elsa, est pourchassé par deux tueurs et il ne sait pas pourquoi ? Son but, s’enfuir et rester vivant. On pourrait se dire qu’il s’agit d’un sujet plutôt « classique », mais Nil sait rendre tous les sujets intéressant grâce à sa plume si particulière. Du suspense, des émotions et beaucoup de rigolade, c’est ce qui ressort pour moi de cette lecture.


LES AUTRES LIVRES DE L’AUTEUR

Publicité